top of page

L’aide aux devoirs pour les enfants atteints de dyslexie

En tant que parent,la priorité est que votre enfant dyslexique profite d’un accompagnement adéquat, et ce, aussi à la maison. Vous voulez pouvoir l’aider correctement quand les devoirs sont une vraie corvée. Pour y parvenir, quelques adaptationssont indispensables. Voici quelques sujets de réflexion pour mieux les soutenir.


 


Conseils pour les devoirs :

  • Établissez un planning ensemble.

  • Un endroit fixe, calme et bien rangé pour travailler.

  • Travaillez par sessions de 20 à 25 minutes. Ensuite, faites une courte pause.

  • Encouragez l'autonomie autant que possible.

  • Utilisez des logiciels de compensation.


 

Un espace agréable pour étudier

Votre enfant a-t-il un endroit à la maison où il fait toujours ses devoirs? Veillez alors à limiter au maximum les distractions dans son environnement de travail et à ce que le matériel nécessaire y soit bien présent. L’idéal est de choisir un emplacement calme et tranquille où les parents peuvent jeter régulièrement un coup d’œil. Dans la plupart des cas, la chambre de l’enfant n’est donc pas la meilleure solution. Il convient également de convenir des accords clairs avec l’enfant pour qu’il sache quand il doit travailler pour l’école, c’est la base même d’une bonne routine des devoirs. Les dispositions portant sur les moments où l’enfant peut se détendre et se divertir, utiliser un smartphone et d’autres types d’écrans en font également partie. Définissez toujours ces plages horaires en concertation avec votre enfant.Avez-vous plusieurs enfants scolarisés ?Essayez autant que possible d’avoir le même planning, en mangeant toujours à une heure fixe, notamment.


Apprendre à travailler de manière autonome

L’organisation forme la base d’une séance de devoirs réussie. Au moment convenu, votre fils ou votre fille peut déjà préparer son matériel et ses livres et parcourir son journal de classe. Vous pouvez déterminer ensemble où votre aide est nécessaire et où elle ne l’est pas. Indiquez quand vous allez apporter à votre enfant une aide active, à un moment où vous pouvez tranquillement prendre le temps de le faire. Votre enfant peut ainsi commencer ou finir par les tâches à réaliser de manière autonome. Laissez-le travailler de manière vraiment indépendante et évitez les va-et-vients incessants. Contrôlez discrètement ses activités sans vous faire remarquer. Si votre enfant a encore besoin d’aide, il peut toujours vous le demander. Une minuterie peut s’avérer bien utile pour garder un œil sur l’heure. Travailler pendant trop longtemps peut également provoquer une tension superflue!

L’étude de textes quand on est dyslexique

Grâce à un logiciel de lecture à voix haute, votre enfant peut écouter des textes et des énoncés. Pour les longs textes, ce logiciel peut même extraire des mots-clés et des phrases-clés, permettant ainsi à l’enfant de reconnaître la structure dans un texte. Cela lui demandera bien moins d’efforts que de lire le dit texte. Un tel outil aide aussi à faire l’apprentissage du vocabulaire dans une langue étrangère. De plus, le logiciel de lecture à voix haute fait entendre la prononciation correcte des mots « curieux » à l’enfant. Si vous l’interrogez ensuite de façon aléatoire, encouragez-le plutôt à écrire lui-même. Quand il fait des fautes , évitez de faire trop de commentaires négatifs , mais demandez-lui de répéter encore une fois le vocabulaire. Si votre enfant bute à plusieurs reprises sur certains mots, mieux vaut les inscrire sur une feuille séparée dans une couleur différente, pour qu’il les répète. La couleur aide notamment à mémoriser. Les enfants dyslexiques ont besoin de répéter plus que les autres. Veillez donc à leur accorder ce temps supplémentaire.Veillez également à ne pas laisser l’enfant se perdre dans trop de détails. Pour y parvenir, il peut être judicieux de réaliser des schémas clairs en partant de textes longs. Vous pouvez, par exemple, commencer par les titres, passer ensuite aux phrases-clés et aux mots importants, et travailler avec des couleurs.Tenez également compte du fait que chaque personne a sa propre façon d’apprendre! Certains retiennent mieux quand ils écrivent eux-mêmes, d’autres quand ils lisent à haute voix ou quand ils partent de schémas imagés. C’est à vous de découvrir quelle méthode convient le mieux à votre enfant !Vous souhaitez des informations supplémentaires sur les techniques pour faire face à la dyslexie à la maison, ou vous avez une question concrète? Dans ce cas, prenez simplement contact avec les consultants de Sensotec.

コメント


bottom of page